naar top
Menu
Logo Print

LES CLIENTS VIENNENT DE LOIN POUR VISITER LE CILOU BABYSTORE

Tout est question de service

Le 6 janvier 2017, l’ex-Miss Belgique Cilou Annys a ouvert les portes de son propre magasin spécialisé en articles pour bébé avec son mari Désiré Steevens. Cilou Babystore se concentre sur tout pour les petits enfants de 0 à 2 ans. Le service est le cheval de bataille de Cilou et Désiré. Un accompagnement efficace des clients vous permet de faire la différence avec les grandes chaînes et les shops en ligne, estiment-ils. Vous pouvez aussi trouver le ‘sur mesure’ chez Cilou Babystore.

Voor textiel kan volledig op maat gewerkt worden

UNE BOUTADE DEVIENT REALITE

Cilou Annys: L’idée d’ouvrir un magasin pour bébé est venue en automne 2016. Nous l’avions souvent dit en riant et cette idée a fini par se concrétiser. En tant que Miss Belgique, j’ai beaucoup voyagé. La variation était plaisante mais je voulais la sécurité. J’étais enceinte, je devais donc chercher autre chose pour cette période. J’avais beaucoup de temps pour chercher et mon époux Désiré et moi-même avons visité quelques salons tels que Kind+Jugend. Et c’est alors que l‘idée d’ouvrir un magasin nous a réellement démangé. Nous devions tout découvrir en détails parce que nous venions d’un autre secteur, nous ne savions pas par où commencer. Les aspects techniques, comme les sièges auto et les tétines, étaient surtout difficiles au début. Heureusement nous avions de bons contacts avec quelques fournisseurs qui nous ont conseillé. Les connaissances ont progressé peu à peu et le 6 janvier 2017, nous avons inauguré notre magasin dans la Maalse Steenweg à Bruges. Entre-temps, je poursuis mon travail de modèle et Désiré ses activités dans l’immobilier. Ce fut une période très intense mais nous avons vraiment beaucoup appris.”

L’OFFRE SELON SON PROPRE STYLE

Désiré Steevens: “Le but est que vous trouvez chez nous tout ce dont vous avez besoin pour un enfant de 0 à 2 ans. Pour composer l’assortiment, nous partons de notre propre style. Nous ne vendons rien que nous n’achèterions pas nous-mêmes.”

Cilou: “Nous avons déjà essayé plusieurs fois de choisir une marque qui sort de notre style pour proposer à chacun ce qu’il veut mais si vous n’êtes pas vous-même séduit, vous ne parvenez pas à le vendre. Avant de prendre une marque, nous devons la trouver belle et pratique. Nous devons nous y retrouver. Nous comparons beaucoup et testons souvent les produits. Si vous avez l’expérience d’un produit, vous le vendez mieux. Parfois nous demandons d’abord l’avis des clients avant d’inclure quelque chose dans l’assortiment.”

Désiré: “En fait nous choisissons un style classique, intemporel avec une touche moderne, de marques connues et plus petites. De nombreux magasins sont très sensibles aux tendances mais ce n’est pas ce que nous privilégions. L’idée derrière notre collection est que si vous achetez quelque chose, vous pouvez encore l’utiliser pour un prochain enfant et encore choisir dans ce style. Nous changeons constamment la collection car il est important d’innover. Les marques haut de gamme restent naturellement une valeur sûre.”

Produits exclusifs et ‘sur mesure’

cilou

Cilou: “Nous avons toujours été très ambitieux, seul le meilleur et le plus sûr est assez bon. Nous soutenons totalement nos marques. J’écume l’internet et les médias sociaux à la recherche des dernières nouveautés, tendances et chouettes marques nouvelles. Naturellement ce n’est pas simple de proposer l’exclusivité. C’est un petit monde. Mais nous avons quelques exclusivités. Certains tissus de landaus par exemple ne sont disponibles que dans notre collection. Nous faisons aussi beaucoup de ‘sur mesure’ et vous ne trouvez pas cela partout. Les clients y sont très positifs. Ils se sentent spéciaux parce qu’ils ont conçu quelque chose d’exclusif. Nous faisons du ‘sur mesure’ pour tout ce qui est en textile. Cela va des nids d’ange et de l’habillage d’un landau aux rideaux assortis, sacs de toilette et bien plus encore. On m’a demandé récemment d’habiller une antique chaise haute, c’est possible mais ce n’est pas simple.”

GARER UNE VUE D‘ENSEMBLE AVEC DE PETITS MURS BAS ET MOBILES

Cilou: “Nous travaillons avec des chambres entièrement aménagées, afin que les gens puissent imaginer quel sera l’aspect chez eux. Pour garder une vue d’ensemble et le calme, nous travaillons avec des murs bas mobiles. Régulièrement, nous déplaçons tout pour que les gens découvrent de nouvelles choses et sont étonnés. Et cela marche. Nous utilisons un minimum de présentoirs car en tant que boutique, nous devons nous différencier des chaînes. Le but est d’aider les gens et de leur éviter de chercher dans un présentoir.”

SERVICE, SERVICE ET ENCORE SERVICE

Cilou: “Le service est notre cheval de bataille. Tout part de là. Nous créons une ambiance agréable, offrons à boire et prenons surtout du temps pour le client. L’ordre dans le magasin est primordial. Nous ne sommes pas trop insistants mais aidons au besoin.

Désiré: “Nous voulons évoquer une boutique où le repos et le calme sont la norme.”

Les conseils sont extrêmement importants

Cilou: “Nous estimons énormément important de conseiller le client. D’après nous, cela fait la différence en service par rapport à la chaîne. Nous expliquons trois fois si nécessaire. Nous organisons des cours comme un cours de premiers secours pour bébés, très populaire. Les gens peuvent nous appeler à tout moment et recevront rapidement une réponse. Nous y accordons une grande importance. Actuellement, tout est fugace avec les médias sociaux. Les clients demandent aussi plus souvent différentes choses via ce canal. Et nous réagissons là aussi.”

Poser les bonnes questions

“Pour aider un client dans sa recherche du bon produit, j’essaie d’abord de poser des questions suggestives pour me faire une idée de sa situation, de l’agencement de la maison, des préférences et autres. A l’aide de ses réponses, je sais vite quel produit conseiller. Pour aider notre personnel, nous demandons régulièrement aux fournisseurs de venir expliquer un produit ou nous les emmenons à des salons. Nous veillons à rester au courant des dernières tendances et changements. De cette manière, notre personnel peut toujours s’adresser à nous.”

LISTES DE NAISSANCE

Voor textiel kan volledig op maat gewerkt worden

Cilou: “A partir de trois mois de grossesse (après le test NIPT), nous conseillons aux clients de prendre rendez-vous pour la liste de naissance. On peut compter en moyenne 3 à 4 heures pour déposer une liste, du moins pour un premier enfant. Bien entendu avec une pause. Puis ils reçoivent la liste complète avec texte, photos et explications et ils peuvent encore transmettre des modifications. Ils peuvent tout suivre en ligne. Celui qui le veut peut travailler avec une garantie, ce qui permet d’emporter des objets chez soi plus tôt. Cela reste sur la liste, ils peuvent donc toujours le recevoir en cadeau. Pour nous, c’est beaucoup de travail mais nous voulons que les gens ne s’inquiètent de rien. Nous veillons à ce que chaque article soit présent en magasin un mois avant la date prévue pour l’accouchement. Lors du dépôt d’une liste de naissance, nous accordons à la clôture une réduction de 10% sur les objets vendus. Les clients reçoivent une réduction directe de 10% après la clôture jusque deux ans après la naissance.”

BOUCHE A OREILLE ET MEDIAS SOCIAUX

Cilou: Lors de l’ouverture, nous n’avons pas fait beaucoup de publicité (traditionnelle). Nous sommes de grands partisans du bouche à oreille. Bruges est une petite ville, tout se sait vite. Nous avons beaucoup joué sur les médias sociaux. J’en avais déjà une longue expérience naturellement en tant que Miss Belgique. Je me suis simplement inscrit sur Instagram et Facebook et cela semble bien fonctionner. Nous collaborons aussi avec des influenceurs tels que An-Katrien Casselman et Koen Casteels avec sa petite fille Cilou. Ils postent de chouettes messages sur notre magasin sur leurs médias sociaux pour leurs suiveurs. L’effet est gigantesque. Les gens viennent de loin pour visiter notre magasin et les médias sociaux y sont pour quelque chose. Nous avons même reçu une commande de New York.”

JAMAIS UN SECOND COMMERCE

Cilou: “Dès le début, nous avons décidé de ne jamais démarrer un second commerce car on ne peut pas être à deux endroits en même temps, mais l’extension vers un immeuble plus grand dans la même rue fait partie des possibilités. Nous faisons tout pour encore améliorer le service et élargir notre offre. Un webshop est en préparation pour aider aisément aussi les clients internationaux.”

L’AVENIR DU SECTEUR

Cilou: “Il est certain que nous avons pris un grand risque en lançant un magasin, certains fournisseurs nous ont traités de fous. L’internet détient une grande part du marché, chacun le sait. Je suppose que cela ne fera que croître. Le marché de seconde main ne doit pas non plus être sous-estimé. Mais tant que vous avez un but et que vous investissez bien, vous ne pouvez que mieux vous en porter. La présence en ligne est aussi importante. Les futurs mamans ont besoin d’accompagnement et elles le veulent personnalisé, ne pas composer une liste via internet, le secteur a donc encore un bel avenir.”

cilouCILOU BABYSTORE

  • Début: 6 janvier 2017

  • Lieu: Maalse Steenweg 197, 8310 Bruges

  • Gérants: Cilou Annys et Désiré Steevens

  • Personnel: 1 le week-end, 1 stagiaire

  • Heures d’ouverture: lu sur rendez-vousmardi-vendredi: 10h - 12h30, 14h - 18h; samedi: 10h -18h

  • Site web: www.cilou.be