naar top
Menu
Logo Print
13/03/2018 - DELPHINE VANDENABEELE

LES CRASH-TESTS DES SIEGES-AUTOS SONT CRUCIAUX POUR LA SECURITE DES ENFANTS

Une procedure de test approfondie obligatoire pour chaque produit commercialise

Le crash-test existe depuis trente ans. Depuis 1987, les voitures sont testées de manière intensive afin de limiter le nombre de personnes blessées et tuées sur les routes. Mais ces tests ne suffisent pas pour optimiser la sécurité des enfants en voiture. Les fabricants créent donc sans cesse de nouveaux sièges destinés à protéger les enfants en bas-âge de manière optimale. Afin de pouvoir garantir la sécurité des enfants aux consommateurs, chaque siège-auto est testé et analysé en profondeur. Les crash-tests sont incontournables à cet égard. Sur l'invitation de Maxi-Cosi, nous avons assisté au crash-test de plusieurs sièges-autos.

ACCIDENTS AVEC DE JEUNES ENFANTS

Naast frontale testen zijn sinds de zomer van 2017 ook zijwaartse crashtesten verplicht volgens de Europese normen

Des chiffres de Safe Kids Worldwide révèlent que 52% des enfants impliqués dans un accident de voiture sont blessés. La manière dont les enfants sont attachés sur la banquette arrière et le soutien offert par un siège-auto certifié jouent un rôle crucial dans les lésions possibles en cas d'accident. C'est pourquoi des sièges-autos innovants sont testés chaque jour. Il n'y a que comme ça que l'on peut considérablement réduire l'impact d'un accident sur un enfant.

PROCEDURE DE TEST APPROFONDIE

Tass International compte parmi les instituts de test indépendants pour l'industrie automobile qui soumettent chaque jours des sièges-autos (entre autres) à des tests approfondis. Tass a ouvert ses portes à Helmond, aux Pays-Bas, afin d'offrir un regard exclusif dans ses coulisses pendant un test de sièges-autos pour enfant.

Certification

Selon la réglementation internationale, chaque siège est soumis à des tests.Pour les sièges- enfant, il s'agit depuis 2013 de la réglementation R129 (i-Size). Si un siège passe les tests liés à la réglementation R129, les résultats des tests sont fournis aux autorités. Ensuite, le fabricant ne peut plus rien modifier à son siège sans demander une nouvelle extension. Les autorités évaluent si un siège peut être certifié ou non et commercialisé ou non.

Outre les tests dynamiques, la loi n'impose aucune exigence pour les aspects comme l'ergonomie par exemple. Mais les tests de consommateurs y attachent de l'importance et évaluent par exemple aussi la composition chimique d'un siège-auto pour enfant. Toutefois, il est important de retenir qu'il s'agit toujours ici de perceptions et non de constatations chiffrées.

Naast frontale testen zijn sinds de zomer van 2017 ook zijwaartse crashtesten verplicht volgens de Europese normen

Outre les tests frontaux, les tests latéraux sont obligatoires depuis l'été 2017 selon les normes européennes

Crash-test

Aujourd’hui, les crash-tests sont obligatoires pour que les sièges répondent à la réglementation en vigueur. Chez Tass, ils sont effectués avec des mannequins attachés dans des sièges-autos pour enfant dans des véhicules de simulation.

Lorsque ce genre de véhicule atteint la vitesse souhaitée à la fin du parcours de test de 60 mètres, il heurte un 'arbre' dans une grosse collision.

Pour le test R129 del'impact frontal, les tests doivent être effectués à une vitesse de 50 km/h. Pour examiner l'impact arrière, on simule une collision à 30 km/ h et pour les tests latéraux, la norme est de24 km/h.

 
Autres possibilités de test

Outre les tests obligatoires, de nombreux fabricants optent, par anticipation, pour des tests vers l'avant à 72 km/h. Toutefois, le but est surtout de devancer les tests consommateurs supplémentaires cités plus haut. Les tests de consommateurs peuvent tester des sièges à l'improviste et publier les résultats. Le nombre de tests légalement obligatoires varie d'un siège à l'autre. Les modèles uniquement adaptés aux nouveaux-nés nécessitent moins de tests que ceux pouvant être utilisés plusieurs années. Ceux-ci doivent être testés avec différents mannequins. De plus, on peut également prévoir des tests liés au conditionnement, au glissement ou à l'attache.

TRAITEMENT DES RESULTATS

Les résultats des crash-tests doivent se situer dans la limite des valeurs définies. Lors des tests et études comparatifs, les collisions sont donc analysées en slow motion. En premier lieu, on examine à l'aide de programmes de mesure détaillés si les forces G exercées se situent bien à l'intérieur des limites données. Ensuite, on analyse si le mannequin reste à l'intérieur de l'espace de mouvement établi légalement. Ces deux éléments sont déterminants pour la certification d'un produit.

Pour l'impact frontal, les tests doivent etre effectues a une vitesse de 50 km/h
Pour l'impact arriere, on simule une collision a 30 km/h
Pour les tests lateraux, la norme est de 24 km/h